Bocuse d’Or : Dernière ligne droite pour les Chefs Tunisiens

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Participation tunisienne au Bocuse d’Or
Dernière ligne droite pour les Chefs Tunisiens
Manches retroussées. Training non-stop. Peu importe ce qui se passe dehors. Dans ce box de cuisine, ça chauffe. Ça mijote, coupe, râpe, fait revenir les ingrédients, déguste les sauces, et ne perd aucune minute pour perfectionner sa recette et tenter de séduire les palais.
La Team Tunisie est prête à tout pour créer la surprise générale au Bocuse d’Or, Coupe du monde de Gastronomie, et concrétiser son rêve ‘doré’.
Dernier quart de tour pour cette compétition qui réunit les meilleurs Chefs de toute la planète. L’étau se resserre visiblement sur les candidats qui doivent se dépasser, et devancer les attentes d’un jury inflexible, pour représenter au mieux, la patrie.
Le thème 2019, un défi ‘sans compromis’
L’Assiette du Bocuse d’Or, enfin dévoilée, les candidats doivent donner libre cours à leur imagination et inventivité. Pour l’édition 2019, le choix de l’épreuve ‘Plateau’ s’est focalisé sur le carré de veau sous la mère 5 côtes premières apprêté de ses abats à rôtir. Quant à l’épreuve ‘Assiette’, c’est la Chartreuse de légumes aux coquillages qui donnera du fil à retordre aux équipes finalistes. Le tout à réaliser en 5h 35mn.
Cette année, le concours va rendre hommage aux deux sommités de la cuisine française disparus au cours de 2018 : Paul Bocuse pour le thème Viande et Joël Robuchon pour le thème Poisson. Un véritable retour aux fondamentaux.
A  la Team Tunisie de tunisifier des codes culinaires si exigeants !
Un jeune de 23 ans face à 23 Chefs
 Les 29 et 30 janvier 2019, se tiendra donc, à Lyon le Bocuse d’Or. Une compétition internationale qui verra pour la première fois la participation d’une équipe tunisienne. Cette dernière, passera son épreuve la deuxième journée, en 7e position.
Pour rappel, l’équipe tunisienne se compose du plus jeune Candidat à jamais dans la compétition, Marwen Younsi (23 ans), du Coach Khelil Ben Ammar, du Commis Ayoub Ghanney (21 ans) et du 1er membre du Jury tunisien au concours, Wafik Belaïd.
Le parcours du Champion de la Gastronomie tunisienne, n’a été du tout aisé. Il s’est distingué à l’occasion de l’organisation du TGA, Tunisian Gastronomy Awards. Cette 1ère élimination d’ordre nationale s’est tenue parallèlement à la 6e édition du Salon SEHRA MED, qui a eu lieu du 7 au 11 novembre 2017, au Palais des Expositions du Sahel à Monastir.
Sur le plan continental, les éliminatoires africaines se sont déroulées à Marrakech, le 30 juin 2018. Si Team Morocco a remporté l’Or, l’équipe tunisienne a, pour sa part, déroché la médaille d’argent et son ticket vers Lyon face aux équipes de l’Algérie, du Sénégal, Gabon et Burkina Faso.
Force est de rappeler la détermination de l’ATPAC (Association Tunisienne des Professionnels de l’Art Culinaire) à parfaire ce parcours de véritable combattant et d’œuvrer à chaque étape et chaque challenge à relever le challenge de l’excellence.
Fidèle aux origines
Véritable institution, le Bocuse d’Or en est à sa 16e édition. Edifiée en 1987 par Paul Bocuse, cette compétition biennale peut se targuer de demeurer la plus en vue et la plus prestigieuse au monde. Elle se tient au cœur du Sirha, Salon dédié à la restauration et à la gastronomie à Lyon. Il s’agit de la rencontre culinaire de loin la plus spectaculaire et la plus médiatisée qui vise à rehausser, à chaque édition, les meilleurs espoirs de l’art culinaire. Si les candidats sont pour la majorité les chefs les plus prometteurs de leur génération, le Jury est, quant à lui, composé des cuisiniers les plus illustres de la planète.
Un véritable show culinaire. Telle était la vision et la réalisation de feu Paul Bocuse. En lançant cette compétition gastronomique, il souhaitait valoriser le talent et l’excellence des chefs. Même après sa triste disparition, son fils, Jérôme Bocuse, a repris le flambeau. Dans une déclaration presse, il a révélé qu’ »Il n’existe pas de concours gastronomique équivalent et je tiens à préserver l’ADN des débuts, à savoir un concours de cuisiniers pour les cuisiniers, où le goût doit demeurer le critère de jugement le plus important ».
Valoriser le patrimoine culinaire
Après près de 18 mois de sélection, 24 chefs venus de 24 pays différents sont enfin en lice. « Conformément au vœu de Monsieur Paul , chaque pays est tenu de valoriser sa propre cuisine par un produit, une tradition, une cuisson », avertit Régis Marcon, président du Comité International d’Organisation. C’est dans ce sens que le Bocuse d’Or tend à être un véritable révélateur de talents valorisants les cuisines du monde.
C’est pourquoi, décrocher le trophée exige une assiduité et une persévérance au quotidien. La majorité des chefs qui participent à la compétition se voient obligés de prendre un congé pour pouvoir s’entraîner des mois durant. Le jour J du concours arrivé, une fois dans le box, chaque minute compte. Durant les 5h35, tout est chronométré à la seconde prêt. Les gestes sont presque machinaux. Relever le pari du Bocuse d’Or est enfin de compte un tremplin pour les professionnels des métiers de bouche.
Avec CP
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager.

Laisser un commentaire